toxicité du tir et rechargement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

toxicité du tir et rechargement

Message  longrifle le Jeu 25 Juil - 0:18

La toxicité du rechargement et du tir




Le plomb est un poison qui s’accumule dans l’organisme et qui ne s’élimine que très lentement.  Le saturnisme ou maladie du plomb est très difficile à traiter.  Cependant, on peut tirer, couler ses balles et recharger pendant des années sans s’exposer au moindre problème si l’on est averti et soigneux.



Les balles sont constituées d’un noyau en plomb chemisé ou nu.  Les amorces sont constituées de trirésorcinate ou styphnate de plomb.

Les résidus d’amorces percutées doivent être considérés comme toxiques.  Les gaz de tir contiennent des vapeurs de plomb dangereuses dans un local mal ventilé.



On retrouve le plomb à tous les stades, mais les risques de contamination ne sont pas forcément où on les attend.





Voici une liste non exhaustive de constats et recommandations compilées par des auteurs américains :



    - L’entrée du poison se fait par la respiration, la bouche, la peau et les cheveux.



    - Se brosser soigneusement les mains après le rechargement ou le tir.



    - Porter toujours une casquette au pas de tir, en plus du casque et des lunettes de protection.



    - Les étuis percutés sont pollués au plomb.  Ne pas les stocker dans la poche du pantalon.



    - La presse et le banc ne seront jamais nettoyés à l’aspirateur, mais avec une serviette grasse qui sera jetée à chaque fois.



    - Le déplombage d’un canon avec une brosse en bronze projette dans l’atmosphère des micro-particules de plomb.
       Opérer en plein air avec un masque jetable.



    - Ne couler les balles au moule que dans un local bien ventilé.



    - La balle émet l’essentiel de ses vapeurs plombées à la désintégration derrière les cibles.  L’air y est particulièrement pollué.



    - La collecte des étuis nettoyés après le passage dans le bac vibreur est une source importante de contamination.



    - Pendant l’opération de fusion du plomb, on doit écrémer les scories de la surface avec énormément de précautions.







Faut-il avoir peur ?



Pas plus que des gaz d’échappement de nos voitures...mais il vaut mieux faire attention...

longrifle

Messages : 5930
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 69
Localisation : île-de france et des alentours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum