Le REICHSREVOLVER /MOd 1879

Aller en bas

Le REICHSREVOLVER /MOd 1879

Message  longrifle le Dim 17 Nov - 20:35

Source internet


LE PERCEUR DE CUIRASSES - UNE SUBSISTANCE DE LA CHEVALERIE




Le REICHSREVOLVER est très intéressant dans ses versions réglementaires 1879 et 1883. Au risque de contredire ses détracteurs qui en font une arme archaïque, munie d'un cran de sûreté "dont on ne s'explique pas l'utilité", le "Reichs" est une arme robuste, sûre et puissante, très intéressante de par ses marquages militaires variés et construite d'un acier allemand d'excellente qualité. Par sa ligne désuète, le Reichsrevolver évoque encore les périodes impériales d'une Europe en pleine gestation. C'est un très bon choix et une arme très attachante tant pour le tir que pour la collection.

Sa munition (10,55/10,6mm selon les marquages) est proche de la munition de .44 Russian. C'était à l'époque (et c'est encore aujourd'hui) une cartouche particulièrement puissante et réputée pour sa précision. S'il est vrai que la mécanique du Reichsrevolver n'était pas, à l'heure de son adoption, à la pointe de la technologie, c'était cependant une arme simple, robuste et redoutable sur laquelle on pouvait compter sur le champ de bataille. Son projectile perforait allègrement les cuirasses des cavaliers français, l'efficacité des revolvers 1873 français avec des munitions d'époque étant à l'inverse très sujette à caution. Les performances de notre 1873 national, il est vrai très supérieur sur le plan de la conception mécanique, se sont un peu améliorées avec la munition 1873/90 mise en service ultérieurement.

Il en existe des modèles Reichsrevolver "d'officier" comportant des plaquettes quadrillées, à ne pas confondre avec les "reichs" civils à simple ou double action de fabrication allemande voire belge. Notre préférence va au modèle de troupe, réglementaire, porteur de ses marquages régimentaires sur le dos de la poignée.

Le Reichsrevolver modèle 1879 (de cavalerie)  est une arme qui ne passe pas inaperçue : ses dimensions généreuses sont celles d'un pistolet d'arçon. C'est incontestablement une très belle pièce qui donnera beaucoup de joies à son heureux possesseur. La mécanique est très intéressante, c'est une arme manifestement faite pour durer. La précision de son "long museau noir" (contrastant harmonieusement avec le bois blond de sa crosse largement proportionnée et en pente douce) est généralement au rendez-vous. Les marquages et poinçons sont évocateurs d'une époque désormais révolue, dont le rêve et l'aventure n'étaient pas exclus

SOURCE INTERNET
avatar
longrifle

Messages : 5930
Date d'inscription : 29/09/2008
Age : 71
Localisation : île-de france et des alentours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum